L’association marocaine des présidents des Conseils préfectoraux et provinciaux a fait partie d’une délégation marocaine de haut niveau comprenant des élus locaux et régionaux ainsi que des représentants de la Direction Générale des Collectivités Locales, ayant participé à la réunion organisée par la Conférence des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe, qui s’est tenue le mardi 02 avril 2019 et qui était consacrée à accorder au Maroc le statut de «partenaire» Pour la démocratie locale.

En vertu de cette décision, le Maroc a obtenu six sièges à la conférence des pouvoirs locaux et régionaux. L’un de ces sièges sera occupé par L’association marocaine des présidents des Conseils préfectoraux et provinciaux, reflétant ainsi la position importante de l’association en tant qu’organe représentant l’un des niveaux les plus importants de la décentralisation marocaine et un acteur important dans le modèle de la régionalisation avancée au Maroc.

Dans le cadre de cette adhésion, le Maroc s’est engagé à poursuivre le développementdu processus de la décentralisation et de la régionalisation et à promouvoirle positionnement des Collectivités territoriales et leur rôle dans la consolidation de la démocratie locale et de la gouvernance territoriale, qui correspondent à l’un des chantiers les plus importants qui cristallisent l’attention de l’association marocaine des présidents des Conseils préfectoraux et provinciaux.

Il convient de noter que les autorités régionales et locales du Conseil de l’Europe sont un organe politique européen représentant les autorités locales et régionales de 47 États membres du Conseil de l’Europe, qui comprend 200.000 Communes.

Le statut de partenaire pour la démocratie locale a été créé par la conférence d’octobre 2014, afin de refléter la situation particulière des pays qui sont adjacent au Conseil de l’Europe, afin de mettre en place un cadre privilégié pour le dialogue et les échanges institutionnels réguliers avec leurs homologues européens.