Dans le cadre de l’accompagnement des Conseils des Préfectures et des Provinces afin de les consolider dans l’exercice des compétences qui leur sont dévolues conformément à la Loi Organique N° 112.14, et à la suite de l’accueil qui a été réservé par M. le Wali, Directeur Général des Collectivités Locales, aux membres du Bureau Exécutif de l’Association Marocaine des Présidents des Conseils des Préfectures et des Provinces, le 20 janvier 2020, une cellule de réflexion a été mise en place sous la supervision de M. le Gouverneur chargé de la Coopération et de la Documentation, afin de présenter une vision ambitionnant de renforcer le positionnement de cette Collectivité Territoriale sur l’échiquier des institutions territoriales.

Et afin d’élargir le débat au sujet du plan d’action qui a été élaboré par cette cellule, un atelier interactif a été organisé le lundi 2 mars 2020, au siège de la Direction Générale des Collectivités locales sous la présidence conjointe de M. le Gouverneur qui supervise cette cellule et de M. le Président de l’Association, en présence de certains Présidents membres du Bureau Exécutif, de cinq chefs de divisions de Collectivités locales, de cinq chefs de services au sein de Préfectures et des Provinces, d’un cadre de la direction spécialisée en la matière, ainsi que de quelques cadres de l’Association.

Cet atelier a été l’occasion d’une discussion sérieuse et franche autour des difficultés les plus importantes qui se mettent en travers de la mise en œuvre effective et adéquate des attributions de ces Conseils, dont les plus importantes sont :

  • L’ambiguïté des attributions et l’absence de convergence entre les plans de développement et certains programmes publics qui se recoupent avec les attributions des Conseils des Préfectures et des Provinces dans le domaine social ;
  • Discussion des moyens d’améliorer les ressources financières propres et de diversifier les mécanismes de financement des projets et programmes ;
  • Les ressources humaines et ce que leur gestion implique notamment eu égard aux carences en matière d’encadrement et de suivi, ainsi qu’en ce qui concerne la mise en place de mécanismes juridiques permettant de motiver les ressources humaines territoriales et d’attirer les compétences ;

Les résultats de cet atelier ont donné lieu à une feuille de route destinée à corriger la ligne de conduite de cette Collectivité Territoriale, par le biais de la mise en place des mesures administratives, organisationnelles et juridiques nécessaires.

Cet atelier servira également de référence pour poursuivre le dialogue public destiné à renforcer le rôle des Conseils des Préfectures et des Provinces dans le processus de décentralisation au sein de notre pays.

Afin de pouvoir élargir les consultations et recueillir les suggestions, veuillez télécharger le formulaire et l’adresser à l’Association par e-mail.

ampcpp2019@gmail.com