COMMUNIQUE DE PRESSE

Objet : l’organisation d’un séminaire scientifique.

Dans le but de relancer le  débat public sur les attributions des Conseils des Préfectures et des Provinces et en vue de clarifier et renforcer leur positionnement vis-à-vis des institutions décentralisées dans notre pays, l’Association Marocaine des Présidents des Conseils des Préfectures et des Provinces en partenariat avec la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de l’Université Mohammed V à Rabat et avec l’appui de la Direction Générale des Collectivités Territoriales (DGCT) du Ministère de l’Intérieur, organise un séminaire scientifique sous le thème : « les Conseils des Préfectures et des Provinces et l’architecture institutionnelle de la décentralisation », le mercredi 30 Mars 2022 à partir de 8h30 à la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales Rabat Agdal  Amphithéâtre 1 (ci-joint le programme du séminaire).

Au cours de ce séminaire, un débat collectif sera animé par plusieurs intervenants (universitaires, responsables gouvernementaux, élus, acteurs civils…), afin d’identifier les atouts et les lacunes de la structure institutionnelle actuelle de ces collectivités territoriales intermédiaires dans le processus de la régionalisation avancée, et pour présenter le bilan de leurs réalisations durant la dernière mandature sous l’égide de la loi organique 112-14 qui leur a conférées de nouvelles compétences.

Cette expérience a fait ressurgir un certain nombre de problématiques opérationnelles ainsi que des difficultés juridiques auxquelles les instances dirigeantes de ces Conseils territoriaux ont dû faire face, tel que le chevauchement des compétences et la non-convergence entre les politiques publiques et les programmes locaux notamment dans le domaine social, ou en termes de ressources financières et humaines mises à leur disposition pour l’exécution de leurs programmes de développement. Ce sera également l’occasion pour s’approprier des expériences similaires au niveau international.

Lors de ce séminaire scientifique, il sera présenté plusieurs interventions par des enseignants-chercheurs, des acteurs locaux, des académiques ainsi que des spécialistes ; de même que des débats publics seront initiés sur les problématiques et défis rencontrés par les Conseils pour cerner les contraintes et les difficultés juridiques rencontrées durant la mise en application de la loi organique susmentionnée.

Le but de l’organisation de cet évènement est de contribuer à l’enrichissement des aspects intellectuels dans la perspective de revoir le cadre institutionnel des Préfectures et Provinces, et de perfectionner la loi organique qui les régissent pour surmonter les diverses problématiques et difficultés et favoriser un cadre plus qualitatif et approprié qui leur permettra de mettre en œuvre leurs projets et leurs visions de développement d’une façon plus efficiente et efficace,  ainsi qu’élaborer une stratégie pour améliorer leurs performances dans le processus de la décentralisation dans notre pays pour devenir un acteur principal de développement territorial dans toutes ses dimensions à côté de l’Etat, les Régions et les Communes.

Partager: